Peut-on faire du sport tous les jours sans danger ?

Faire trop de sport est-il mauvais pour la santé ?

Il n’est pas rare d’entendre des gens s’inquiéter lorsque l’on dit s’entraîner tous les jours ou presque : “Attention, tu vas te blesser” ou “Pense à ton coeur”, ou encore “Ton corps a besoin de récupérer !”.

Qu’en est-il ? Peut-on pratiquer un sport cardio ou faire de la musculation tous les jours sans mettre sa santé en danger ? Si oui, à quel rythme ?

Sport & régularité : quels objectifs se fixer ?

Que l’on veuille maigrir ou se muscler, la pratique régulière du sport est indispensable.

Pour observer des résultats (perte de poids ou perte centimétrique), il convient de pratiquer une activité sportive au minimum 3 fois par semaine.

On peut alors (à tort) croire qu’un entraînement quotidien accélèrera ce processus. La pratique excessive d’un sport, quel qu’il soit, peut nuire au corps et ruiner les efforts faits par le passé. En fonction du sport pratiqué, il est primordial de respecter un temps de repos.

L’importance de la récupération pour le corps

Les muscles ont besoin d’un temps de repos appelé temps de récupération pour se reposer, se réparer et se développer.

C’est d’autant plus vrai pour tous les sports considérés comme intenses comme le vélo, la course à pied, la natation mais aussi la musculation ! Ces sports très cardio ou les exercices de musculation forcent le corps à sortir de sa “zone de confort”. Ils sollicitent énormément votre corps et demandent des efforts conséquents en termes d’énergie à dépenser.

Après de tels efforts, les muscles doivent se reconstruire pour éviter tout risque de blessure ou de fatigue intense.

La pratique d’un sport intense tous les jours est donc contre-indiquée.

A contrario, les sports dits “doux” comme le yoga ou les pilates peuvent être pratiqués au quotidien. Néanmoins, veillez à être toujours à l’écoute de votre corps et des potentiels signes de fatigue musculaire ou d’épuisement.

Sport au quotidien : alterner les sports doux & intenses

Si vous souhaitez rester actif tous les jours, 2 solutions :

  • alterner les activités physiques douces et intenses d’un jour à l’autre ;
  • varier ses entraînements en alternant les zones musculaires ciblées d’un jour à l’autre.

Dans le premier cas, vous pouvez profiter de vos temps de récupération pour pratiquer un sport plus doux comme le yoga, l’aquagym, la marche ou randonnée, ou encore le body balance.

Dans le second cas, il s’agit de fractionner vos entraînements par zones du corps travaillées (upper / lower) ou par groupements musculaires sollicités(abdominaux, fessiers, cuisses, pectoraux, etc.).

Quels sont les risques du surentraînement ?

surmenage-sport-surentraînement-symptomes

Le principal danger est la blessure.

Sans récupération suffisante, les muscles peuvent subir des traumatismes entraînant des blessures plus ou moins graves.

Selon les sports, les lésions peuvent varier : tendinites, tendinopathies, fractures, ruptures des ligaments, arthrose…

Une pratique sportive trop intense peut également provoquer des troubles du cycle menstruel chez la femme, rendre plus stressé(e) et parfois même conduire à l’addiction. Dans les pires cas, les efforts physiques trop brutaux peuvent même conduire à des accidents vasculaires voire à la mort. Chaque année, en France, 1 500 sportifs ont connu une “mort subite” dûe à un effort physique trop intense.

Tout est donc une question de modération, d’écoute de soi et de connaissances de son corps. Pensez à réaliser des check-up réguliers avec votre médecin pour vérifier que la pratique de tel ou tel sport ne présentera aucun danger pour votre santé.

Quelques signes de surentraînement à surveiller

  • Douleurs musculaires prolongées ;
  • Récupération plus lente et moins complète ;
  • Sensation de corps lourd et fatigué ;
  • Fatigue continue ;
  • Irritabilité intensifiée ;
  • Humeurs dépressives ;
  • Manque de motivation ;
  • Changement d’appétit ;
  • Difficulté à s’endormir et à dormir ;
  • Fréquence cardiaque de repos élevée.

Si vous présentez 5 ou plus de ces symptômes, levez le pied et prenez du temps pour vous. Pratiquez des activités douces comme le yoga ou la méditation par exemple, et laissez du temps à votre corps pour récupérer.

Laisser un commentaire