Sport : break pendant les vacances, quelles conséquences ?

Bientôt en vacances ? Les périodes de congés sont bien souvent propices à un peu de « laisser-aller » (bien mérité ;) ). On fait moins attention à ce que l’on mange, on s’entraîne moins voire plus du tout… Pourtant, ce relâchement n’est pas sans conséquence sur votre corps. 

Vacances et arrêt du sport : que se passe-t-il dans notre corps ? 

L’arrêt total ou partiel du sport pendant une longue période n’est pas sans conséquence sur l’organisme, notamment si vous pratiquez un sport de façon régulière en temps normal. 

Au bout de 10 jours sans sport, le métabolisme commence déjà à chuter, c’est-à-dire que le nombre de calories brûlées en 24 h de repos diminue. Plus vous vous dépensez, plus vous pouvez consommer de calories dans une journée. A l’inverse, lorsque vous restez inactif, ces besoins sont moindres. Attention donc à bien rééquilibrer vos apports caloriques pendant les vacances pour ne pas prendre de masse graisseuse et grossir.

En seulement 10 à 15 jours d’arrêt, on observe déjà une diminution de l’endurance, avec une perte moyenne de 20 % en performances cardio-vasculaires, ainsi qu’une diminution de la ventilation pulmonaire et une augmentation du rythme cardiaque. 

Côté muscles, dès 3 semaines d’arrêt de pratique physique, on peut commencer à « perdre du muscle ». Les fibres spécialement développées pour le développement des muscles vont diminuer peu à peu. Si la masse musculaire n’est pas entretenue, elle peut réduire de 10 à 15 % en seulement une vingtaine de petits jours. 

Pire, après 4 semaines d’arrêt de pratique physique, on peut même mesurer une diminution de la force de 15 à 20 %. 

sport-break-vacances-conséquences-vacances-sportives-

Solution : conjuguer sport et vacances ! 

Les vacances sont bien souvent propices à voyager, bouger et s’activer ! Essayez de marcher ou faire du vélo au maximum pour vos déplacements et / ou visites dans votre lieu de vacances. 

Selon la région où vous vous trouvez, vous pouvez également en profiter pour découvrir de nouvelles activités sportives : escalade, randonnée, kayak, surf, stand-up paddle, roller, accrobranche, natation… Les lieux de vacances offrent souvent de nombreux terrains de jeu ! Dépensez-vous tout en profitant du cadre et en prenant un bon bol d’air. Profitez de votre temps libre pour essayer des activités sportives auxquelles vous n’avez pas assez de temps à consacrer en temps normal. 

Autre solution : les vacances sportives ! De nombreuses compagnies de voyages proposent désormais des séjours sportifs organisés. Au programme, des explorations à vélo, à pieds ou encore en kayak pour vous permettre de découvrir les paysages tout en restant actif. Vous pouvez bien évidemment organiser votre propre séjour sportif selon vos envies et vos objectifs sportifs. 

Enfin, n’hésitez pas à réaliser quelques exercices simples chez vous ou dans votre lieu de vacances pour garder le rythme : pompes, abdominaux, burpees… Une demi-heure par jour suffira à maintenir votre organisme actif pendant vos vacances. 

Pensez à adapter votre alimentation et vos apports nutritionnels en fonction de votre activité physique pour éviter toute prise de poids et de masse graisseuse. On s’octroie des petits plaisirs de temps à autre, mais on continue de manger de façon raisonnée. 

Et la reprise ? 

Si vous avez changé votre routine sportive pendant vos vacances, il va falloir reprendre en douceur. Il faut généralement autant de temps au corps pour retrouver son rythme que de temps où il a été à l’arrêt. 

Pour résumer, si vous n’avez pas fait de sport pendant 2 semaines, il vous faudra jusqu’à 2 semaines pour retrouver vos performances habituelles. On reprend donc tranquillement en se fixant des objectifs réalistes, puis on augmente la difficulté peu à peu jusqu’à retrouver son niveau. 

 

Laisser un commentaire