Cellulite : comment se forme-t-elle et comment y remédier ?

80 à 90 % des femmes seraient touchées par la cellulite, et ce quel que soit leurs poids. Concentrée le plus souvent au niveau des fesses, des cuisses ou du ventre, la cellulite peut être parfois difficile à accepter, même si elle touche la moitié de la population.

Peau d’orange et capitons peuvent être compliqués à assumer lorsque les beaux jours reviennent ou tout simplement au quotidien, dans son intimité. Si les mouvements body positive incitent et motivent les femmes à accepter leur corps et leur cellulite, toutes n’y arrivent pas ou ne le souhaitent pas, tout simplement.

Cet article a pour objectif de vous donner les clés pour comprendre comment se forme la cellulite et éviter d’en avoir, ou l’éliminer du mieux possible si c’est votre désir.

Qu’est-ce que la cellulite ?

La cellulite, appelée aussi lipodystrophie superficielle, est une variation de la répartition de la graisse au niveau des tissus adipeux des cuisses, des fesses, des hanches et plus rarement des bras ou des mollets.

Pour simplifier, il s’agit d’une accumulation de graisse à des endroits localisés du corps, transformant l’aspect de la peau. Ces capitons peuvent être visibles à nu, en pinçant la peau ou lorsque l’on s’assoit.

Comment se forme la cellulite ?

Notre corps contient des cellules adipeuses, appelées adipocytes. Ces dernières, à partir de l’adolescence et sous l’effet des hormones féminines, vont stocker les graisses absorbées par le corps (via l’alimentation). Jusque là rien d’anormal, c’est ce qu’on appelle la lipogenèse : le corps stocke les lipides comme réserve énergétique en cas de besoin (grossesse & allaitement notamment).

Si ces cellules adipeuses se retrouvent saturées, elles vont s’étendre et prendre plus de place. Elles bloquent alors la circulation des liquides, notamment la lymphe qui transporte les toxines et autres déchets de l’organisme vers les organes aptes à les éliminer.

Ce “bouchon” va alors entraîner une inflammation des tissus sous-cutanés. En résulte, une distension de la peau, un aspect irrégulier avec des capitons, parfois douloureux.

La cellulite ne résulte donc pas d’un problème de poids. De nombreux facteurs peuvent favoriser son apparition : problèmes génétiques, hormonaux (rétention d’eau), vasculaire (insuffisance veineuse), et bien évidemment une mauvaise hygiène de vie (alimentation & sédentarité).

 cellulite-conseils-traitement-alimentation-sport
On distingue 3 formes de cellulite : adipeuse, aqueuse et fibreuse

Les différentes formes de cellulite

On dénombre 3 formes de cellulite : la cellulite adipeuse (la plus courante), la cellulite fibreuse et la cellulite aqueuse (due à la rétention d’eau).

Cellulite adipeuse

La cellulite adipeuse est la forme de cellulite la plus répandue. Elle est causée par un déséquilibre entre la quantité de lipides ingérés et dépensés.

Cette cellulite résulte bien souvent d’une mauvaise hygiène de vie : une alimentation trop riche et un manque d’activité physique.

Comment la reconnaître ? Elle est généralement “molle” et indolore.

Cellulite fibreuse

La cellulite fibreuse est une cellulite installée depuis longtemps. Il s’agit généralement d’une cellulite adipeuse s’étant aggravée au fil des années accentuée par un durcissement des fibres collagènes.

On la voit le plus souvent chez des femmes âgées ou proches de la ménopause.

Comment la reconnaître ? Cette forme de cellulite est parmi les plus douloureuses et les plus difficiles à faire partir. La peau est généralement assez dure, parfois légèrement violacée, et douloureuse au toucher.

Cellulite aqueuse

La cellulite aqueuse, ou cellulite infiltrée, est due à une rétention d’eau dans les tissus. Elle est provoquée par une mauvaise circulation veineuse et lymphatique

L’eau accumulée n’est pas correctement éliminée et provoque alors des gonflements et l’aspect capitonné de la peau.

Comment la reconnaître ? Elle apparaît souvent au niveau des bras, des cuisses, des mollets et des chevilles. Elle est souple au toucher.

Pourquoi les femmes sont-elles les plus touchées ?

comment-lutter-contre-cellulite-peau-dorange
Alimentation & sport : les clés pour lutter contre la cellulite

Hommes et femmes ne sont donc pas égaux face à la cellulite.

Différentes raisons entrent en jeu :

  • les femmes ont davantage de cellules adipeuses que les hommes. Environ 35 millions pour les femmes contre 26 millions pour les hommes. Pourquoi ? Pour anticiper et prévenir les futurs besoins en cas de grossesse et d’allaitement ;
  • les cellules adipeuses ne sont pas positionnées de la même manière : chez l’homme, elles ont une orientation oblique, tandis que chez la femme, elles sont perpendiculaires à la surface cutanée (et peuvent donc faire protrusion dans le derme) ;
  • les hormones féminines (œstrogènes et prolactines) stimulent le stockage des graisses, surtout en forte période hormonale (puberté, grossesse, menstruation, ménopause).

Comment éviter et / ou lutter contre la cellulite ?

Première étape : identifier la forme de cellulite qui vous touche. En fonction, les efforts à réaliser ne seront pas tout à fait les mêmes. Si vous n’avez pas encore de cellulite (chanceuse), contentez-vous de suivre les étapes 2 et 3 !

Deuxième étape : adopter une alimentation équilibrée.

Troisième étape : bouger, s’activer, faire du sport.

Bonus : on combine tout ça avec des textiles minceur anti-cellulite !

Une alimentation équilibrée

cellulite-quoi-manger-alimentation-saine-equilibree
Privilégiez les aliments anti-oxydants

Quel que soit votre type de cellulite, adopter une alimentation équilibrée ne peut être que bienfaitrice pour votre organisme.

Si votre cellulite est adipeuse, votre principal objectif doit être de faire fondre ces graisses accumulées. On évite donc les graisses sous toutes ses formes : cuites, saturées, les produits industriels ou encore les sucres raffinés. On privilégie les fruits et les légumes frais ou secs, les céréales complètes et les protéines maigres. Enfin, on boit de l’eau tout au long de la journée pour drainer un maximum et éliminer les toxines.

Si votre cellulite est fibreuse, il vous faudra aussi attaquer en profondeur les graisses stockées. On favorise les fruits et légumes frais, les vitamines, les aliments anti-oxydants, et les protéines maigres également. Là encore, on bannit les aliments trop gras et trop sucrés de son alimentation. Et on s’hydrate : au moins 1,5 litre d’eau par jour (eau, thé, tisane, etc.).

Si votre cellulite est aqueuse, l’alimentation équilibrée est bien évidemment de mise. Faites-vous plaisir sur avec des aliments riches en anti-oxydants, qui stimulent la circulation et luttent contre la rétention d’eau. Préférez des aliments alcalins comme les épinards, les blettes, les concombres, le tofu mais aussi les pommes, poires et pêches. Oubliez les aliments acidifiants (sucres, céréales raffinées, etc.) et limitez au maximum la consommation de sel (utilisez des épices plutôt !). Et ce n’est pas parce-ce que vous faites de la rétention d’eau qu’il ne faut plus boire. Au contraire !

Enfin, si vous faites partie des quelques chanceuses sans cellulite, n’hésitez pas à partager vos conseils alimentaires en commentaire de cet article. 😉

En bref : une alimentation saine est capitale pour éviter la cellulite ou pour la déloger. Privilégiez les produits frais, de saison et le moins transformé possible. Et n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau !

Les sports les plus efficaces contre la cellulite

corde-a-sauter-top-sport-anti-cellulite-capitons
La corde à sauter est un très bon sport pour déloger la cellulite !

Difficile de lutter contre la cellulite sans faire un minimum de sport ! Outre les bénéfices santé, la pratique d’une activité physique régulière est primordiale pour lutter contre la peau d’orange.

Objectif : réveiller son corps et le faire puiser dans ses réserves ! Et pour ça, pas de solution miracle : il faut bouger. En pratiquant régulièrement des exercices physiques, votre “gras” se transformera en muscles petit à petit, jusqu’à affiner et tonifier votre silhouette et voir la cellulite s’estomper.

Pour avoir de bons résultats, mieux vaut miser sur un sport cardio afin de brûler rapidement des calories et puiser dans ses graisses. Running, cyclisme, corde à sauter, sports de combat…Couplés à des exercices de musculation, ces sports vous permettront d’obtenir de bons résultats en quelques semaines (sous réserve d’adapter son alimentation bien évidemment). Les entraînements de type HIIT sont un très bon moyen de se remettre au sport et de se muscler rapidement à raison de 3 à 4 séances par semaine, en ciblant les zones à travailler avec des exercices anti-cellulite.

Les sports aquatiques sont également très bons pour lutter la cellulite, notamment aqueuse, car ils stimulent la circulation sanguine. Les mouvements réalisés dans l’eau assurent un massage drainant naturel qui gommera petit à petit les capitons. Mieux encore, aquabike, aquagym et natation permettent de se dépenser plus grâce à la résistance de l’eau. Enfin, ces sports aquatiques sont parfaits si vous reprenez le sport car ils sont doux pour les articulations et limitent grandement les courbatures.

Textile minceur anti-cellulite

En complément d’un rééquilibrage alimentaire et de la pratique régulière d’un sport, le port de vêtements anti-cellulite comme des shorty ou leggings minceur peut être un vrai plus pour lutter contre la cellulite !

Portés 8 heures par jour, ces textiles techniques minceur permettent la diffusion d’actifs luttant contre la cellulite. Tricotés sans couture à l’aide de fibres céramiques, ils prodiguent un massage régulier de la peau pour gommer peu à peu les capitons. Véritable gain de temps, il n’est plus nécessaire d’appliquer une crème matin et soir et de réaliser des massages palper-rouler parfois difficiles.

Plus vous bougez, plus le tissu travaille pour vous. N’hésitez donc pas à porter un legging anti-cellulite pendant que vous transpirez pour décupler les résultats !

Les vêtements de sudation sont également redoutables pour déloger la graisse. En bougeant, le textile chauffe et favorise la transpiration pour éliminer les toxines du corps.

Parmi les vêtements minceur dernière génération, impossible de ne pas mentionner les textiles aidant à la récupération. La compression des fibres du vêtement favorise le tonus musculaire et une meilleure récupération après l’effort.

Enfin, the last but not least, les cosméto-textiles au fil de jade sont également recommandés pour la perte centimétrique et la cellulite. Le fil de jade a la particularité de provoquer une baisse de la température corporelle, incitant le corps à se réchauffer davantage et donc à brûler plus vite ses réserves de graisse.

Retrouvez notre article sur les bienfaits des cosméto-textiles pour le corps et comment les choisir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.